Covoiturage : quelle assurance pour le conducteur et les passagers de l’auto ?

La pratique du covoiturage fait beaucoup d’adeptes en France. De nombreuses sociétés proposent ce mode de transport pratique, malin, économique et écologique. Accueillir des passagers dans son véhicule pour mutualiser les frais d’un trajet pour aller au travail ou en vacances permet également, dans certains cas, de moins s’ennuyer au volant. Comment sont assurés passager et conducteur de la voiture en cas de sinistre ? Comment interviennent les assureurs en cas de dommages ? Comment se définit la responsabilité de chacun ? Faut-il souscrire une garantie particulière à son contrat d’assurance ? On fait le point.   

Le principe du covoiturage

Au-delà de son aspect convivial ou pratique, le covoiturage se définit par son volet financier. Il doit se limiter au partage du coût réel d’un trajet, entre le carburant, le péage, l’assurance automobile, l’entretien et de la dépréciation du véhicule. Le covoiturage est une pratique à but non lucratif.

Le contrat d’assurance auto proposé par Direct Assurance prévoit-il une assurance pour le covoiturage ?

Lorsque vous êtes adepte du covoiturage, le véhicule et les passagers sont assurés sans supplément de prix par l’intermédiaire de Direct Assurance dans les conditions suivantes et selon les dispositions des Conditions Générales :

  • Le covoiturage doit donner lieu à un partage de frais, pour que le service ne soit pas assimilé à du transport public professionnel, qui constitue une exclusion du contrat.   
  • Le conducteur de la voiture doit être désigné sur votre contrat d’assurance (conducteurs autorisés : principal, secondaire, enfant désigné ou accompagné)
  • Les trajets doivent être effectués en respectant la clause d’usage du contrat validé par l’assureur. Par exemple, si vous effectuez du covoiturage entre votre domicile et le lieu de votre travail, l’usage trajet domicile-travail, qui concerne tous déplacements privés et trajets aller et retour vers un lieu de travail ou d’étude, doit être prévu dans votre assurance automobile, dès sa prise d’effet.
  • Si vous effectuez un covoiturage régulier, vous devez nous avertir. C’est le cas pour tous les assureurs.  
     

Comment sont indemnisés les blessés lors d’un sinistre pendant un trajet en covoiturage ?

En cas d’accident de la circulation, lors d’un trajet « classique » ou en covoiturage, l’assurance de la garantie responsabilité civile prend en charge l’indemnisation des dommages corporels subis par les passagers. Cette garantie fait partie des garanties de base présentes dans toutes les assurances automobiles et permettent d’indemniser les passagers blessés. Les cinq formules proposées par Direct Assurance, de la Tiers mini à la Tous risques leasing rentrent dans ce cadre (reportez-vous aux dispositions des Conditions Générales).

En fonction des circonstances dans lesquelles aura lieu le sinistre, c’est l’assureur du conducteur responsable qui rentrera en jeu pour indemniser les préjudices des passagers blessés.

Quelle assurance en cas de prêt de volant à un des covoiturés ?

Sur un long trajet, le conducteur peut être amené à passer le volant, s’il se sent fatigué par exemple. Le contrat auto proposé par Direct Assurance autorise un prêt de volant dans une situation imprévue, exceptionnelle et pour une courte période, il n’est pas utile de nous prévenir. Un conducteur occasionnel est ainsi autorisé à conduire la voiture assurée, moyennant en cas d’accident une franchise supplémentaire élevée (En janvier 2020, cette franchise est de 1 500€). Nous vous recommandons donc de limiter ces situations.

Bon à savoir : si un accident est provoqué par ce covoituré, et qu’il en est responsable, cette franchise supplémentaire ne s’applique pas si ce conducteur est désigné comme conducteur principal sur une assurance auto effective sans interruption depuis plus de 2 ans. Si vous avez le choix entre plusieurs conducteurs, privilégiez donc celui qui vous éviterait le paiement de cette franchise.  

Le covoituré ayant pris le volant reste couvert en cas de dommages corporels subis grâce à la Garantie Personnelle du Conducteur, qui est incluse dans chacune des formules d’assurance au tiers et d’assurance tous risques Direct Assurance.

Avez-vous trouvé cet article utile ?
 Ou 
Aidez-nous à améliorer cet outil en laissant votre commentaire :  Pour information, aucune réponse ne sera apportée. Merci de ne saisir aucune donnée personnelle relative à votre origine raciale ou ethnique, vos opinions politiques, vos convictions religieuses ou philosophiques, votre appartenance syndicale, ni aucune donnée concernant votre santé ou votre vie sexuelle.
Merci de votre participation !