Au fil du temps, les biens que vous possédez perdent de la valeur, en fonction de leur âge et de leur usage : c'est ce qu'on appelle la vétusté.

Comment est-elle appliquée ?
Lorsqu'ils sont abîmés à la suite d'un évènement garanti par votre contrat habitation, vos biens sont évalués à la valeur de remplacement au moment du sinistre, de laquelle on déduit la vétusté. Leur indemnisation dépend également de l'option que vous avez pu choisi de souscrire, comme par exemple, l'indemnisation à la valeur à neuf à vie du pack Premium.

Quels sont les documents à conserver ?
Pour bénéficier du principe de vétusté, en cas de remplacement d’un bien non-réparable, vous devez conserver la facture d’achat initiale à votre nom.

Par exemple, dans la Formule Confort, pour une télévision achetée en mars 2013 et endommagée par un dégât des eaux en octobre 2016 (soit 3 ans d’ancienneté révolus), vous pouvez être remboursé à hauteur de 75 % de la valeur de l’appareil, sur la base du coût de son remplacement à neuf au jour du sinistre. Ce taux réel appliqué dépend de la date de survenance du sinistre.

Avez-vous trouvé cet article utile ?
 Ou 
Aidez-nous à améliorer cet outil en laissant votre commentaire :  Pour information, aucune réponse ne sera apportée. Merci de ne saisir aucune donnée personnelle relative à votre origine raciale ou ethnique, vos opinions politiques, vos convictions religieuses ou philosophiques, votre appartenance syndicale, ni aucune donnée concernant votre santé ou votre vie sexuelle.
Merci de votre participation !